Sommet de l'iPad en éducation
Accueil Navigation Connexion Partager

Rechercher dans les présentations

Voici la liste des présentations qui nous ont été envoyées par les conférenciers.

Supprimer une ligne
Après le succès de l’atelier sur les 10 façons de partager des iPad du premier Sommet de l’iPad en éducation, cette nouvelle mouture se concentrera sur 10 astuces de gestion d’appareil moins connues. La venue d’iOS 7 a changé les règles et les outils offerts pour gérer vos appareils et de nouveaux outils de tiers sont également disponibles. Nous vous ferons découvrir les 10 coups de cœur de 2014 et vous repartirez plein d’idées pour optimiser votre utilisation de l’iPad en éducation!
Auteur(s) : BOISJOLY, Renaud
Type : orale
Bloc : (V4-A) Conférence principale du Sommet
Lorsque la supervision de la formation pratique en enseignement se fait à distance, les stagiaires doivent utiliser de nombreux outils technologiques pour témoigner du développement de leurs 12 compétences professionnelles auprès des personnes superviseures : vidéos synchrones ou asynchrones de l’enseignement en classe, services de partage de fichiers lourds, visioconférence, forums électroniques, blogues, e-Portfolio… Grâce à ses nombreuses (et souvent gratuites) applications, est-ce que l’iPad peut jouer un rôle de courroie de transmission entre les savoirs théoriques et pratiques, entre les universités et les écoles? Peut-il représenter une plus-value pour les personnes stagiaires et superviseures? Dans cette communication à la fois scientifique et pratique, les résultats d’une étude de type self-study sur le sentiment de présence en supervision à distance effectuée auprès de stagiaires au baccalauréat en enseignement au secondaire (BES) et au baccalauréat en enseignement de l’anglais langue seconde (BEALS) – selon un cadre théorique qui comprend le cycle de l’apprentissage expérientiel de Kolb (1984), ainsi que la théorie d’action d’Argyris et Schön (2002) – apporteront un éclairage à de nombreux exemples tirés d’une expérimentation de l’iPad comme outil de supervision selon un modèle hybride (par un volet en présentiel).
Auteur(s) : PETIT, Matthieu
Type : orale
Bloc : (V3-A) Usages et défis pédagogiques
L’école polytechnique universitaire de Montpellier (comptant environ 1200 étudiants) fait partie du réseau POLYTECH et propose dix spécialités de formation (énergie, eau, alimentaire, mécanique, informatique, etc.). L’école est impliquée avec l’Université Montpellier 2 dans une démarche d’adoption du numérique, en particulier via la mise en place de MOOC et l’utilisation de la pédagogie inversée. Depuis 2012, l’école équipe les étudiants de tablettes iPad personnelles pour développer de nouvelles méthodes d’apprentissage et de pédagogie avec les outils numériques actuels. Les iPad offrent de nouvelles possibilités d’enseignement, mais ils servent également à combler la fracture numérique en pérennisant l’accès aux ressources (Web, MOOC, UNT) indispensables aujourd’hui. Pour lancer et animer l’opération, l’école a mis en place une cellule enseignante (60 personnes) qui travaille à repenser les approches d’enseignements (principalement en présentiel) à l’aide des tablettes et qui formalise plusieurs scénarios pédagogiques expérimentés avec les étudiants. Par exemple, présentation simple et prises de notes; présentation interactive; compte rendu de travaux pratiques; QCM; suivi de présence; etc. Ces scénarios (non exclusifs) servent de cas d’utilisation de référence pour lesquels entraide, formation, logistique et budget peuvent être planifiés pour assurer le succès de l’opération. Pour en savoir plus, consultez www.polytech.univ-montp2.fr/Ipad.
Auteur(s) : JONQUET, Clement; POLYTECH, Cellule-Ipad
Type : orale
Bloc : (V2-C) Fomation et usages
Inspiré des jeux vidéo, le cours de français de 9e année place les élèves au cœur de leur apprentissage! À l’aide d’iPad mini, ils parcourront les mondes (unités à l’étude) afin de terminer le jeu avec le plus haut pointage possible! À travers les missions, ils se prépareront aux diverses épreuves. Pour accéder au monde suivant, les élèves devront avoir réussi (selon les normes provinciales) le monde dans lequel ils se trouvent. Pour y arriver, les élèves devront accumuler des étoiles et des pièces d’or au cours des diverses épreuves qu’ils auront à affronter. Au cours de cet atelier, l’enseignant présentera comment les iPad sont utilisés dans ce cours qui a été « gamifié ». Il y présentera aussi les applications utiles et les constats de la mise en œuvre de ce projet au cours de la dernière année. Enfin, les élèves présenteront, virtuellement, leurs impressions et leurs constats.
Auteur(s) : CHABOT, Thierry
Type : atelier30
Bloc : (V5-B) Usages pédagogiques
Les défis d’actualisation de l’école, pour qu’elle reste pertinente et nécessaire au développement global du jeune, sont majeurs. L’engagement des apprenants, que ce soit les jeunes, les enseignants, les dirigeants et la communauté, favorise le développement du pouvoir d’agir et ainsi contribue au mieux-être individuel et collectif. Dans cette optique, les outils numériques, démystifiés, diversifiés, accessibles, performants et responsabilisants sont des leviers incontournables. Fini le temps du procès des TIC en éducation! Le défi est maintenant de savoir les exploiter judicieusement afin d’outiller le jeune dans son projet de vie et de carrière, tout en contribuant au passage à l’essor de sa communauté. Ces compétences accompagneront l’apprenant bien au-delà de son passage scolaire. Les trois grandes idées qui émergent au cours de cette présentation sont les finalités, les contextes et les rôles. On peut y dégager les cibles suivantes : le leadership, la prise en charge professionnelle, les compétences numériques actualisées, la diversité des environnements numériques pour apprendre, la créativité pédagogique et le pouvoir d’agir. En bout de piste, on remet l’école à qui de droit, pour toutes les bonnes raisons.
Auteur(s) : COOL, Jacques
Type : principale
Bloc : (J3-A) Conférence principale du Sommet
Il s’agit de présenter les façons dont l’iPad m’a permis de transformer l’enseignement du français au secondaire en misant sur l’interdisciplinarité, en concevant des projets pouvant s’appliquer à d’autres matières et en utilisant des ressources variées, stimulantes et d’actualité pour couvrir le programme de formation. Les prétextes pour écrire et les contextes d’écriture prennent un sens nouveau; la qualité du français oral augmente grâce à des situations d’apprentissage et d’évaluation utilisant la technologie. La grammaire est désormais enrichie de la contribution d’autres enseignants et est diffusée tant pour les élèves que les parents désireux d’aider leur enfant.
Auteur(s) : GODIN, Caroline
Type : atelier60
Bloc : (J6-I) Usages pédagogiques
L’École normale supérieure de Nouakchott (ENS) est le seul établissement de formation des professeurs du secondaire à caractère public en Mauritanie. Dans un contexte assez problématique de l’enseignement et de la formation au pays, nous nous sommes interrogés sur cette question jamais étudiée : la compétence informationnelle (CI) des élèves-professeurs à l’ENS de Nouakchott, une question qui relève du développement professionnel individuel, mais aussi qui sert une cause nationale voire continentale. Cette recherche-action sera une des rares occasions d’évaluer le niveau de maîtrise par les étudiants de cette compétence et de l’améliorer au besoin afin qu’ils puissent en profiter tout au long de leur vie professionnelle. Elle s’inscrit aussi dans cette recherche visant officiellement à trouver une solution à notre école mauritanienne en agonie depuis quelques décennies. Quand et comment les élèves-professeurs utilisent-ils les TIC dans leur formation? Quelle perception ont-ils de leur maîtrise de la CI et de son impact sur la réussite éducative de leurs futurs élèves? Notre contribution rend compte sur les résultats de cette recherche soutenue par ladite école (ENS) et subventionnée par le programme des petites subventions du Réseau ouest et centre africain de recherche en éducation (ROCARE).
Auteur(s) : AHMED, Cheikh
Type : orale
Bloc : (V2-J) Compétences informationnelles
Pour la géométrie dynamique, et en particulier pour la qualité de son engagement direct dans l’anticipation de ses constructions, le support tactile est un véritable défi. En effet, la discontinuité du sélecteur (doigt ou stylet) par rapport à une souris continue nécessite de revisiter en profondeur l’interface, sauf bien entendu si l’on appauvrit la qualité de l’expérience utilisateur, choix de quelques-uns pour être rapidement présents sur les tablettes. Dans cet atelier, nous proposerons une réflexion sur les possibilités d’une interface anticipatrice novatrice en présentant les choix de DGPad (application tablette et webApp pour ordinateur) écrite par Eric Hakenholz, auteur de CaRMetal. DGPad, entièrement réécrit pour tablette en JavaScript, permet une expérience utilisateur nouvelle tout en ayant des capacités fonctionnelles puissantes (macro-constructions, scripts, simulateur 3D, module d’expression très évolué). La réécriture complète du code, plutôt qu’une adaptation de l’existant, permet de nouvelles finesses dans l’engagement direct qui n’existaient pas dans les précédents logiciels de géométrie. L’atelier abordera les évolutions possibles d’une interface anticipatrice plus riche, quand la dextérité des utilisateurs s’y prêtera. Un projet d’expérimentation en classes équipées de tablettes débutera en janvier prochain. L’atelier rendra compte de ces premières expérimentations en classe.
Auteur(s) : MARTIN, Yves
Type : atelier30
Bloc : (J4-O) Didactique des mathématiques
DGPad est une application disponible sur iPad ainsi qu’une webApp permettant de mettre facilement des figures en ligne. Alors que d’autres logiciels ont sacrifié leur engagement direct pour être rapidement présents sur tablette, l’auteur de DGPad (aussi de CaRMetal) a choisi de tout reprendre à zéro pour faire une application spécifique des tablettes avec l’objectif de faire au moins aussi bien que CaRMetal en terme d’anticipation des constructions, de rendu et de fonctionnalités. Actuellement, à part les macro-constructions, toute création ou construction est anticipée pendant sa construction, ce qui donne un important confort cognitif à l’utilisateur scolaire. Pour arriver à cela, compte tenu de la non-continuité du contact du toucher (contrairement à la souris d’ordinateur), DGPad propose une interface entièrement repensée. Écrite en JavaScript, cette application permet une grande souplesse d’utilisation non seulement pour l’utilisation scolaire, mais aussi pour l’enseignant d’université qui peut réaliser des constructions complexes grâce à un module d’expression particulièrement riche et aux macro-constructions. L’atelier montrera, dans des utilisations scolaires simples, les subtilités nouvelles de son engagement direct, dont l’aimantation multiple, mais aussi la programmation de scripts et la réalisation de figures plus sophistiquées par exemple en 3D ou en géométrie non euclidienne.
Auteur(s) : MARTIN, Yves
Type : atelier60
Bloc : (J6-H) Usages pédagogiques
Nous souhaitons lancer une réflexion sur l’utilisation et l’intégration de l’iPad en salle de classe pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage. Bien maitrisées, les nouvelles technologies peuvent soutenir l’enseignement et l’apprentissage des élèves dyslexiques-dysorthographiques ou présentant un trouble d’apprentissage. Elles peuvent même, comme dans le cas de l’iPad, leur permettre d’acquérir une autonomie fonctionnelle. Cependant, l’iPad étant encore fortement publicisé comme un objet de divertissement, sa prise en main doit être proposée graduellement, de façon accompagnée et organisée, à la maison comme à l’école. Son introduction dans la salle de classe comme outil de remédiation individualisée avec des utilisations multiples (en fonction des besoins de chaque enfant) se fera en lien avec tous les intervenants scolaires impliqués, balisée par le plan d’intervention, et tendra ultimement vers une autonomie outillée de l’élève. Notre présentation permettra de : citer les étapes d’appropriation et de mise en œuvre de l’iPad pour maximiser l’apprentissage; lister les avantages de l’utilisation de l’iPad dans ce cadre; connaitre et minimiser les défis liés à son utilisation; partager des exemples de cas et diffuser plusieurs témoignages vidéo.
Auteur(s) : WICKERT, Géraldine; WICKERT, Pascal
Type : orale
Bloc : (V2-A) Elèves à besoins particuliers
L’enseignant constitue le pilier central de la réussite d’un projet d’intégration du numérique dans l’enseignement (Barrette, 2009). Dans le cadre de la mise en place d’environnements 1:1, de nombreuses recherches se sont focalisées sur les impacts de tels environnements sur les apprentissages des élèves (Bebell et O’Dwyer, 2010). Mais peu de recherches s’intéressent à l’impact de tels environnements sur le travail de l’enseignant, que ce soit lorsqu’il est en classe, dans son travail de préparation ou lorsqu’il évalue ses élèves. Cette recherche se veut une contribution au comblement de ce manque en étudiant l’activité de plusieurs enseignants en Suisse travaillant dans des environnements 1:1 avec des iPad. La méthodologie retenue est celle du cours d’action (Durand, 2009). La collecte de traces sous forme d’enregistrements vidéo en classe suivis d’entretiens d’autoconfrontation permet de reconstituer au plus près l’expérience de l’enseignant et de tenter de faire émerger quelques caractéristiques propres aux environnements 1:1. Les résultats de cette recherche en cours permettront de piloter la conception de dispositifs de formation des enseignants à de tels environnements.
Auteur(s) : PARRIAUX, Gabriel; FANTOLI, Christian
Type : orale
Bloc : (J4-D) Usages et défis pédagogiques
Cet atelier présente trois pratiques gagnantes réalisées avec l’iPad en contexte d’enseignement des sciences au premier cycle du secondaire. Les pratiques sont facilement transposables dans des disciplines, des contextes d’enseignement et des niveaux différents. La première partie de l’atelier présente des exemples concrets d’activités d’apprentissages stimulantes intégrant les technologies selon le modèle SAMR de R. Puentedura. Les activités réalisées sont rapidement réutilisées de façon autonome par les élèves. Ceux-ci consolident leurs apprentissages avec motivation et engagement et développent des acquis durables, tant en ce qui a trait aux stratégies d’étude qu’à l’intégration des connaissances. La deuxième pratique démontre la pertinence, l’accessibilité et la plus-value de la combinaison de plusieurs applications sur l’iPad. Cette approche novatrice rend la tâche plus concrète et pertinente, en plus de favoriser l’esprit de création et de collaboration chez l’élève. Finalement, il sera démontré que le fait de renforcer positivement les élèves à l’aide des technologies et de l’iPad amène des modifications concrètes et positives de leur comportement et de leur engagement en classe. Les stratégies amusantes et valorisantes aident à créer une synergie agréable et dynamique où les élèves et l’enseignante éprouvent un plaisir mutuellement contagieux. *iPad ou ordinateur portable recommandé.
Auteur(s) : BERNIER, Alexandra
Type : atelier60
Bloc : (V3-B) Usages et défis pédagogiques
Sélectionner le bon étui pour iPad représente un des enjeux majeurs dans le succès de l’implantation de l’iPad en éducation. Non seulement il doit être adapté à l’environnement et aux enjeux pédagogiques, mais il doit également satisfaire plusieurs clientèles notamment les parents, les étudiants, les professeurs et la direction des établissements d’enseignement. Plus de 2 ans de recherches et de rencontres avec des établissements d’enseignement nous ont permis d’identifier les facteurs de succès ainsi que les pièges à éviter lors de la sélection d’un étui pour leurs étudiants et enseignants. Présenté sous forme d’études de cas et d’exemples concrets, nous vous présenterons les principaux enjeux ainsi que les problématiques reliées aux étuis lors de l’implantation de l’iPad par des établissements d’enseignement. Venez profiter de leurs expériences et découvrez les réponses aux principales questions auxquelles ils ont fait face. Quels étaient les principaux enjeux dans le choix de leur étui? Quels aspects importants ont-ils évalués? Quelles caractéristiques ont-ils recherchés? Comment ont-ils géré la distribution et le service aux étudiants?
Auteur(s) : LAGADIC, Allain
Type : atelier30
Bloc : (J3-G) Atelier TooGood
Le concept de livre numérique est de plus en plus présent dans le monde de l’éducation, surplombant les manuels scolaires traditionnels. Tout d’abord, il conviendra de s’arrêter sur la notion de livre numérique et de prendre connaissance de quelques utilisations pédagogiques de ces fascinants livres numériques dans les classes du primaire et du secondaire. En effet, comme le précise John Dewey, « si nous enseignons à nos élèves de la même manière dont nous l’avons été, nous les privons de leur futur ». Comment réinventer les manuels scolaires en les rendant attractifs, dynamiques et interactifs? Cet atelier permettra de se familiariser avec l’application iBooks Author, de découvrir les différents outils de création disponibles ainsi que d’autres issus du Web (Bookry, learningapps, BookWidgets, etc.) pour créer un manuel scolaire numérique. Cette application permet de mettre à jour des manuels scolaires existants sans avoir besoin de grandes compétences en informatique. L’atelier présentera également comment intégrer des notes de cours, du contenu multimédia, des outils d’évaluation et d’apprentissage dans un livre numérique qui ne manquera pas de marquer vos élèves.
Auteur(s) : CEULEMANS, Baudry; LAVEND'HOMME, Elodie
Type : atelier30
Bloc : (J4-A) Usages et livres numériques
Le déploiement d’iPad en mode 1 pour 1 pose un défi d’accompagnement des enseignants tant sur le plan de la gestion de classe que de la conception du rôle d’un enseignant et de son rapport au savoir. Quelles sont les caractéristiques des apprenants en environnement technologique? Quel est le nouveau rôle de l’enseignant dans ce contexte? Comment une direction d’école peut-elle accompagner les enseignants dans ce déploiement? Après une deuxième année d’implantation, Anne-Marie Poirier, directrice des services pédagogiques au Collège de Montréal, vous livre son modèle d’accompagnement.
Auteur(s) : POIRIER, Anne-Marie
Type : orale
Bloc : (V5-D) Suivi et gestion pédagogique
Nous présentons ici des résultats d’un projet de télécollaboration à double objectif, dans lequel vingt étudiants de la maîtrise en didactique de l’Université de Montréal ont encadré à distance trente apprenants mexicains de français langue étrangère de l’Université Autonome Métropolitaine de Mexico, campus Azcapotzalco. Pour les étudiants de la maîtrise, le but était de pratiquer l’enseignement de l’écriture parallèlement à leur formation théorique et de se former à l’utilisation des TIC. Pour les apprenants mexicains, il s’agissait d’entrer en contact avec des natifs (ou quasi natifs) de la langue cible, afin de pratiquer le français écrit par le biais de sessions de tutorat asynchrones en ligne. Le contact entre les étudiants de la maîtrise (désormais « tuteurs ») et les étudiants de FLE (désormais « tutorés ») s’est effectué sur une plateforme wiki contenant des tâches d’écriture et de grammaire. Afin d’explorer les perceptions des acteurs sur l’utilité du wiki comme outil de formation, les participants ont répondu à un questionnaire en ligne. Ainsi, la pertinence du scénario pédagogique créé par les tuteurs et la performance des tutorés sur leur apprentissage de la langue écrite sont remises en question dans le contexte d’utilisation des wikis.
Auteur(s) : PRIEGO, Sabrina; TOMASINI, Lucia
Type : orale
Bloc : (J5-M) Écriture et TIC
La présente communication s’inscrit dans la série des efforts pour documenter les connaissances sur l’apprentissage mobile dans les pays du Sud. Elle vise à mieux comprendre comment les apprenants eux-mêmes apprécient et jugent l’apport des technologies mobiles pour l’apprentissage, à mieux cerner les usages qu’ils en font et à mieux appréhender leurs perceptions des enjeux inhérents à ces technologies pour l’enseignement supérieur. Ainsi, à partir d’une méthodologie reposant sur l’approche qualitative, un questionnaire semi-directif a été conçu et administré à un échantillon de 30 apprenants dans deux universités privées, et à 40 apprenants à l’Université d’Abomey-Calavi (publique). Les résultats ont permis une comparaison des données de ces deux sphères entre elles, et avec les données de la littérature scientifique. La grande leçon est que les apprenants universitaires du Sud n’ont pas de complexe à utiliser les technologies mobiles dans leur apprentissage. Aussi, les apprenants des universités privées sont-ils plus aptes et font-ils des applications plus avancées que les apprenants dans l’enseignement supérieur public. Toutefois, ils jugent, de part et d’autre, l’apport desdites technologies incontournable pour l’apprentissage aujourd’hui, et souhaitent l’officialisation de l’apprentissage mobile dans le système éducatif au Bénin.
Auteur(s) : ATTENOUKON, Serge Armel
Type : orale
Bloc : (V2-B) Usages et défis pédagogiques
Le Yémen a récemment réformé son système éducatif (loi n° 262 — 2002) pour faire face, sans doute, aux enjeux de l’éducation de sa jeunesse et à la mutation de la société. Cette réforme prévoit notamment de modifier les pratiques pédagogiques courantes et en particulier, pour se faire, de s’appuyer sur les TIC. L’une des stratégies politiques consiste à engager les hauts fonctionnaires de l’éducation et de l’enseignement dans une réflexion pédagogique et une formation aux transformations imposée par les TIC dans le domaine de l’éducation. C’est dans ce contexte que nous avons interviewé deux hauts fonctionnaires et quatre responsables régionaux. Ce sont les propos de ces interviewés que nous envisageons d’analyser sur la base d’entretiens semi-directifs. Les principaux résultats font état des éléments suivants : l’alphabétisation en informatique peut être considérée comme un problème majeur qui empêche l’intégration de ces technologies sur le terrain; les problèmes que pose encore la formation aux TIC ne permettent pas aux enseignants d’exploiter pédagogiquement ces technologies; les disparités en termes d’installation et de disponibilité du matériel informatique sur le terrain constituent aussi un obstacle à une bonne utilisation des technologies.
Auteur(s) : SEIF, Ahmedhassan; MARQUET, Pascal
Type : orale
Bloc : (V3-P) Implantation institutionnelle
La mise en place des espaces multimédias dans les blocs scientifiques et technologiques du Sénégal depuis 2008 permet-elle l’introduction de l’e-learning dans ces établissements? Notre étude s’appuiera sur les résultats des enquêtes à réaliser auprès des élèves utilisant des PC, des tablettes ou des téléphones portables. Notre échantillon se composera de 400 élèves (garçons et filles), des blocs scientifiques et techniques (BST) de Dakar, âgés de 14 à 17 ans. Pour appréhender leurs conceptions avec l’apport des différentes technologies (TIC), nous utiliserons leurs réponses aux quatre axes : utilisation d’un PC, d’une tablette ou d’un autre appareil en ligne; intérêt de l’utilisation des TIC pour l’enseignement/apprentissage; lieux d’utilisation des TIC et enfin, disposition des cours en ligne et correspondance avec les professeurs. Les résultats à recueillir nous renseigneront sur les contributions des TIC dans les nouveaux types d’apprentissage. Des propositions iront dans le sens de constats d’amélioration des didactiques de l’enseignement moyen à l’aide des nouvelles technologies.
Auteur(s) : KA, Aminata
Type : orale
Bloc : (V5-D) Suivi et gestion pédagogique
L’ENSETP, établissement public de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, a pour mission de former les personnels chargés d’enseigner les disciplines techniques théoriques et techniques pratiques dans les établissements d’enseignement moyen et secondaire : www.ucad.sn. L’utilisation des TIC dans la formation des élèves-professeurs est effective dans tous les domaines d’enseignement. L’objectif de notre étude est de démontrer que l’usage des TIC dans l’ETFP améliore les compétences des futurs professeurs de l’ETFP au Sénégal. Notre étude s’appuiera sur les résultats des enquêtes à réaliser auprès des étudiants et des étudiantes utilisant un PC. Notre échantillon se composera de 160 élèves-professeurs (garçons et filles) des filières de l’ETFP, âgés de 21 à 27 ans et en formation. Pour appréhender leurs conceptions sur l’apport des TIC, nous examinerons leurs réponses selon quatre axes : utilisation d’un PC ou autre appareil; intérêt de l’utilisation des TIC; type de compétences professionnelles développées en ETFP et, enfin, qualité de l’enseignement grâce aux TIC selon l’élève-professeur. Les résultats à recueillir nous renseigneront sur les contributions des TIC dans les nouveaux types d’apprentissage. Des propositions iront dans le sens d’un constat d’amélioration des didactiques de l’ETFP.
Auteur(s) : KA, Aminata
Type : orale
Bloc : (V3-M) Implantation institutionnelle
La réforme de l’enseignement technique en Algérie a supprimé les lycées techniques et les technicums. Les ateliers qui faisaient l’identité des lycées techniques et de leur pédagogie (Troger et Pelpel, 2003; Tanguy, 2001) ont disparu et les enseignants sont désormais exhortés à utiliser l’ordinateur. Certes, la loi d’orientation de 2008 accorde une place importante aux TICE dans le référentiel des programmes, mais les enseignants du technique y ont-ils été formés? Nous présenterons dans cette communication les résultats d’une recherche qualitative menée dans le cadre d’un Programme national de recherche (PNR) sur les pratiques pédagogiques observées par les stagiaires futurs enseignants en génie mécanique sur le terrain. Quel est le degré d’intégration des TIC des tuteurs dans les préparations des séquences d’enseignement, dans leurs modes d’exposition et d’évaluation? Comment sont-ils passés de l’atelier à l’ordinateur? Comment préparent-ils leurs stagiaires à cette compétence?
Auteur(s) : REMAOUN, Nouria; SENOUCI, Zoubida
Type : orale
Bloc : (V2-P) Apprentissage et motivation
Les enseignants ont un avis commun concernant l’intégration des TIC dans l’enseignement des mathématiques : suivre une formation à distance pour acquérir les compétences nécessaires pour l’intégration des TIC dans leur enseignement. En effet, l’excellence en matière d’éducation suppose l’intégration de diverses technologies et techniques à l’environnement d’enseignement et d’apprentissage. L’introduction d’une nouvelle génération de TIC offre aux enseignants et aux élèves de nouvelles opportunités dans le domaine des sciences. Toutefois, l’intégration efficace de telles applications dépend de l’aptitude des éducateurs et éducatrices à manipuler les nouvelles ressources. Une formation sur l’intégration des TIC telle que nous l’envisageons constitue un complément très précieux à la formation continue des enseignants de mathématiques. Le dispositif que nous mettons en œuvre est un dispositif de formation continue des enseignants de mathématiques, qui leur permettra de se doter des compétences technologiques nécessaires pour améliorer leurs méthodes d’enseignement et les méthodes d’apprentissage de leurs élèves. Ce dispositif leur permettra de développer des compétences technopédagogiques afin de faire un meilleur usage des technologies en éducation pour planifier leurs enseignements, rechercher de l’information, communiquer, résoudre des problèmes, se développer professionnellement et amener les élèves à mieux apprendre avec les TIC.
Auteur(s) : TCHAKOUNANG NANHOU, Marius
Type : orale
Bloc : (J2-R) Dispositifs hybrides

Page 3 de 3, 22 résultats visibles sur 72 au total, résultats 51 à 72

| 1 | 2 | 3 | suivant >>