Sommet de l'iPad en éducation
Accueil Navigation Connexion Partager

Rechercher dans les présentations

Voici la liste des présentations qui nous ont été envoyées par les conférenciers.

Supprimer une ligne
Cette communication orale a pour but principal de mettre à jour les auditeurs sur ce que nous dit la recherche scientifique à propos de l’usage des technologies à l’école pour développer la littératie des adolescents. En premier lieu, le concept de littératie sera exploré de fond en comble. Je présenterai les différentes définitions du concept et je mettrai en évidence l’effet de l’omniprésence de l’environnement numérique sur notre conceptualisation de la littératie de même que sur notre vision de son enseignement. Enfin, je présenterai la définition de la littératie que j’utiliserai dans mon projet de thèse. En second lieu, je ferai un résumé des principaux enjeux concernant l’enseignement de la littératie à l’aire des technologies. Je parlerai alors des enjeux générationnels associés à l’utilisation des technologies pour apprendre, des enjeux gouvernementaux associés à l’optimisation de l’apprentissage à travers les technologies et, enfin, je parlerai des enjeux concernant les effets réels des différents types de technologies utilisés en classe de langue maternelle sur l’apprentissage de la littératie. Cette communication se terminera avec une réflexion philosophique sur les bénéfices et les risques individuels et sociaux que représente un virage collectif vers la littératie numérique au détriment potentiel de la littératie traditionnelle.
Auteur(s) : DUPUIS, Ariane
Type : orale
Bloc : (J5-E) Littératie
La technologie est généralement envisagée du point de vue de ce qu’elle nous permet de faire. Nous savons cependant qu’elle vient rarement sans une panoplie de petits ou plus grands « problèmes techniques » qui peuvent contribuer à nourrir les réticences relatives à son utilisation en contexte éducationnel. Si on ajoute les « difficultés opérationnelles » qui peuvent survenir côté utilisateur, on comprend que plusieurs hésitent à intégrer la technologie dans leur enseignement. Nous proposons ici de considérer ces « défauts » de la technologie de façon positive à la lumière, entre autres, de la nécessaire gestion de l’imprévu qui accompagne tout acte éducatif. En nous appuyant sur des écrits théoriques traitant des obstacles à l’utilisation de la technologie, nous proposerons quelques illustrations de l’enrichissement qu’ils peuvent apporter à l’enseignement et à l’apprentissage. Nous nous pencherons plus précisément sur le cas de l’enseignement des mathématiques, domaine dans lequel les bouleversements liés au développement technologique préoccupent les chercheurs depuis une bonne quarantaine d’années. Nous aborderons ce domaine du point de vue de l’enseignant et de la formation des maîtres.
Auteur(s) : VENANT, Fabienne; MAHEUX, Jean-François; TREMBLAY, Karl-Philippe; BARRERA CURIN, Raquel Isabella
Type : orale
Bloc : (V3-I) Outils TIC
Nous proposons une activité de modélisation assistée par la technologie et adaptée à un contexte scolaire. Rappelons que la modélisation permet d’analyser des phénomènes concrets et de prévoir des résultats à partir de l’application d’une ou de plusieurs théories à un niveau d’approximation donné. Notre activité offre d’exploiter les trois situations suivantes : le lancer d’une balle, le déversement d’un réservoir ainsi que le mouvement d’une roue. Il s’agit pour chacune d’entre elles d’élaborer un film, d’en capturer les données via le logiciel de pointage puis de les analyser pour déterminer la fonction qui modélise le mieux la situation. Nous exploitons ce faisant les possibilités offertes par le logiciel AviMéca. Celui-ci permet de pointer, image par image un objet en mouvement sur une vidéo. Les données récupérées (les coordonnées de l’objet et le temps) peuvent ensuite être transférées dans un logiciel d’analyse tel GeoGebra. Les outils informatiques apportent un côté moderne et ludique tout en facilitant la captation, l’analyse et la réflexion. L’élève est amené à coordonner l’utilisation de trois outils technologiques distincts afin d’en ressortir un modèle adéquat de modélisation. L’utilisation de ces outils dans cette activité mathématique permet une réflexion profonde de la part des élèves.
Auteur(s) : TREMBLAY, Karl Philippe; CORMIER, Louis; BEAULIEU, Véronique
Type : affiche
Bloc : (J6-Q) Présentation par affiches
Je mène depuis deux ans, dans le cadre de mon projet de recherche doctoral sur les pratiques éducationnelles existantes à l’ile Maurice, un projet pédagogique dont la préoccupation est de renforcer les savoirs afin de promouvoir des pédagogies plus collaboratives pour une éducation conçue en vue de l’émergence d’un sujet social avec de nouvelles formes de rapport à travers l’idée de partage et de co-création. Ainsi, afin de développer des actions éducatives pouvant apporter des réponses réelles aux principes du « spoon-feeding », véritable pilier du système éducatif mauricien s’appuyant sur le contenu du savoir disciplinaire et conditionnant l’apprenant dans sa capacité à développer ses potentialités en termes de savoir, savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir, deux enquêtes auprès du corps enseignant et des responsables pédagogiques des cycles primaire, secondaire et de l’enseignement supérieur mettent en exergue les avantages pédagogiques des TIC en matière d’habiletés cognitives des apprenants mauriciens. Ce projet, encore au stade de l’expérimentation, œuvre à comprendre comment les TIC peuvent produire des effets supérieurs en palliant les faiblesses du système éducatif mauricien qui se focalise à la formation des têtes bien pleines plus que des têtes bien faites, conditionnement qui prive nos apprenants de cette socialisation dont parlait Durkheim.
Auteur(s) : SAURTY, Krishnah Moortee
Type : orale
Bloc : (J4-R) Implantation institutionnelle
Notre recherche explore les plus-values des TICE pour optimiser l’apprentissage de la chimie. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet européen : « Chemistry Is All Around Network ». Son objectif général est de créer un réseau d’échanges entre différentes institutions éducatives pour stimuler le processus d’apprentissage en chimie en partageant des expériences innovantes, attractives et interactives basées sur les TICE. Pour atteindre cet objectif, deux axes de travail sont développés : des recherches documentaires sur la motivation des étudiants, la formation des enseignants et les bonnes pratiques; l’identification, la formalisation, l’analyse et l’évaluation de scénarios pédagogiques intégrant des ressources TICE. Les premiers résultats, publiés sur le site (http://www.chemistryisnetwork.eu/), pointent des atouts des TICE dans l’apprentissage de la chimie, dans le passage du niveau macroscopique au niveau microscopique. En effet, cet aspect est une difficulté d’apprentissage avérée dans l’appropriation de cette science abstraite et complexe. La construction de séquences d’apprentissage intégrant des TICE de manière spécifique (vidéos, animations, TBI…) permet de soutenir la démarche expérimentale en vue d’une gradation des niveaux d’abstraction. La communication permettra de faire le bilan de la recherche, de présenter une séquence d’apprentissage interactive et d’envisager les perspectives futures.
Auteur(s) : BRAJKOVIC, Divna
Type : orale
Bloc : (J2-M) Didactique des sciences
La réforme des études de médecine introduite en 2012 en Communauté française (Belgique) a fortement modifié les programmes de cours, entre autres celui de physique, pour lequel certaines notions sont désormais considérées comme prérequises. Conscientes que celles-ci ne sont pas toujours acquises par les étudiants, les équipes pédagogiques de l’ULg ont élaboré des systèmes de remédiation. Un espace en ligne a notamment été développé, parallèlement au cours présentiel (cours ex cathedra, répétitions et laboratoires) afin de permettre aux enseignants et aux étudiants d’évaluer les difficultés et lacunes de ces derniers et d’y remédier. Cet outil est conçu pour offrir une aide spécifique adaptée à chacun malgré le nombre important d’étudiants inscrits (800 en 2013). Ils peuvent y travailler, de manière progressive et autonome, les aspects théoriques (notes et tests formatifs) et pratiques (exercices, problèmes décomposés ou non). Des tests diagnostiques en début et fin de parcours permettent aux apprenants d’apprécier leur évolution. De plus, la plateforme centralise différents outils interactifs (forums, calendrier, annonces…) accompagnant l’étudiant dans l’organisation de son apprentissage. Les premières analyses de traces indiquent une corrélation entre travail en ligne et réussite. Une adaptation progressive de l’outil sera basée sur l’analyse des résultats et du ressenti des étudiants.
Auteur(s) : MARIQUE, Pierre-Xavier; HOEBEKE, Maryse
Type : orale
Bloc : (J2-M) Didactique des sciences
Les tablettes numériques iPad se sont imposées en France dans pas mal d’institutions éducatives en France depuis quelques années. Les applications ne manquent pas, les exemples de mise en pratique non plus. Comment cela se passe-t-il sur le terrain? Y a-t-il une véritable prise de conscience des atouts de cet outil? Comment se déroulent le travail collaboratif et l’évaluation à partir de ces tablettes? Cette proposition est le fruit d’une veille menée sur plusieurs années en France. On y découvre que ce n’est pas forcément dans les grandes écoles et universités que leur développement a pris racine. Exemples à l’appui, on y apprend comment s’articule l’éducation 2.0 avec ses réseaux sociaux et applications pour créer une dynamique de classe rendant à l’enseignant toute sa place dans la société immédiate.
Auteur(s) : PINTE, Jean-Paul
Type : orale
Bloc : (J2-D) Usages et défis pédagogiques
À la session d’automne 2012, la direction du Cégep de Jonquière a offert un incitatif monétaire aux employés qui faisaient l’acquisition d’une tablette iPad. Ce programme visait particulièrement le développement d’une culture du numérique chez les enseignants. Ainsi, près de 125 enseignants ont acquis une tablette avec des attentes pédagogiques très élevées pour utiliser cette technologie en classe. La première étape a donc consisté à créer des groupes d’échanges sur la base d’une communauté de pratique (CoP) afin de favoriser le développement des habiletés de base dans l’utilisation de cette nouvelle technologie. Durant cet atelier, nous vous expliquerons la démarche de mise en place des CoP, qui a nécessité la collaboration de cinq conseillères pédagogiques, le déroulement des activités permettant des échanges fructueux, les moyens et les enjeux qui sont ressortis des rencontres et les suites qui ont été offertes.
Auteur(s) : LESSARD, Manon
Type : orale
Bloc : (J4-C) Fomation et usages
La formation à distance est devenue un incontournable dans la majorité des établissements universitaires. L’offre proposée par les différents milieux est de plus en plus diversifiée (cours en ligne asynchrone, formation hybride, visioconférence, etc.) et un tout nouveau venu dans le marché vient mêler les cartes : les MOOC. Les « Massive Open Online Courses » (MOOC) sont une nouvelle approche d’une version assez traditionnelle des cours en ligne (enregistrements vidéo et textes en ligne), à la grande différence qu’ils sont offerts gratuitement et à un très large public. Notre établissement offre maintenant plus de 50 cours en ligne et plus de 5 000 étudiants s’inscrivent chaque année, avec une demande croissante depuis plusieurs années. Par conséquent, cet engouement envers la formation en ligne nous a amenés à réfléchir à la place des MOOC à l’UQTR. Cette communication a comme objectif de vous présenter l’état de la situation à l’UQTR et la position choisie concernant nos premiers pas dans les MOOC. Plus précisément, nous regarderons notre projet de MOOC, prévu pour septembre 2014.
Auteur(s) : ROY, Normand
Type : orale
Bloc : (J6-K) Symposium 2
Alors que les études sont concluantes sur les usages du portable en éducation (Karsenti et Collin, 2011; Laferrière, Deschênes et Gaudreault-Perron, 2007), plus de 5000 élèves ont commencé l’année scolaire 2012 avec un iPad dans leur sac d’école plutôt qu’un ordinateur portable, et plus de 15 000 en septembre 2013. À la lumière du projet iPad (http://ipad.crifpe.ca), il semblerait qu’environ 57 % des élèves considèrent l’iPad comme « cool ». Notre objectif est de mieux comprendre la perception de l’iPad et de l’ordinateur portable par des élèves du secondaire en milieu hautement technologique, où les élèves ont un accès facile aux deux outils. Afin de répondre à cet objectif, les élèves et les enseignants du collège Notre-Dame-de-l’Assomption qui participent au profil Horizon-TIC participeront à l’étude. Les résultats qui seront présentés permettront de mieux comprendre la perception des élèves et des enseignants quant aux deux outils technologiques personnels : l’ordinateur portable et l’iPad. Est-ce préférable d’équiper les élèves d’une tablette et utiliser de façon exceptionnelle l’ordinateur de table, ou plutôt de posséder un ordinateur portable et d’utiliser une tablette lorsque c’est nécessaire? À la lumière de cette présentation, nous espérons vous donner un nouvel éclairage sur le sujet.
Auteur(s) : ROY, Normand
Type : orale
Bloc : (V2-B) Usages et défis pédagogiques
Si le recours à des images et/ou à des environnements virtuels est fréquent pour évaluer les compétences spatiales des individus (Guilford et Zimmerman, 1948; Wallet et al., 2009), les expériences réalisées à partir de séquences vidéographiées sont plus rares. Partant des résultats obtenus lors des deux premières années de recherche (Duroisin, 2011-2012, 2012) et cherchant à utiliser un environnement dynamique et sensoriellement plus riche (Steuer, 1992) que des supports photographiés, une expérience basée sur l’utilisation de séquences vidéographiées est menée. Les adolescents, âgés de 12 à 14 ans, visionnent, selon trois modalités définies (nuances de gris, couleurs et images-miroir), des séquences filmées présentant des itinéraires de complexité différente. L’objectif est d’évaluer leur capacité de décentration (Piaget et Inhelder, 1948; Beaudichon et Bideaud, 1979) et de transfert de connaissances spatiales (Siegel et White, 1975; Wallet et al., 2009). La communication s’articule en deux temps. D’une part, l’utilité du support vidéo pour mettre à l’épreuve les compétences spatiales est discutée; d’autre part, quelques résultats obtenus par l’élaboration de cartes cognitives (Tolman, 1948; Downs et Stea, 1973; Felonneau, 1994), de reproduction d’itinéraires et de classification chronologique d’images sont présentés.
Auteur(s) : DUROISIN, Natacha; DEMEUSE, Marc; MAINDIAUX, Antoine
Type : orale
Bloc : (J2-H) Symposium 1
Pour découvrir la biodiversité de façon géniale, testez sur votre iPad la toute nouvelle BioTrousse urbaine interactive. Lancé par Environnement Canada et la Biosphère de Montréal, le projet des BioTrousses vise à accompagner les familles et les écoles dans la découverte de la biodiversité. En tout, 12 BioTrousses ont ainsi été créées pour faire découvrir des parcs et des villes à travers le Canada. Ces premières BioTrousses en version imprimée et la toute nouvelle BioTrousse urbaine numérique peuvent être téléchargées sur le site Web www.mabiotrousse.com. La BioTrousse numérique sur iPad est le véritable carnet d’observation du naturaliste moderne, intégrant la prise de notes, de photos, de vidéos, de mesures, le dessin et la géolocalisation. L’expérience culmine avec le diagnostic du lieu visité, qui est géoréférencé et partagé sur le site Web des BioTrousses. D’ici peu, les élèves pourront créer leur propre mini-BioTrousse personnalisée, au moyen d’un outil auteur. CREO s’apprête aussi à « gamifier » l’expérience BioTrousse en l’intégrant dans une aventure transmédia. L’expérience démarrera dans le monde virtuel scienceenjeu.com, avant de se poursuivre en nature, sur les rives des grands fleuves du monde, au moyen d’un carnet d’expédition numérique. Jouer dehors n’aura jamais été aussi utile!
Auteur(s) : JULIEN, Caroline
Type : atelier60
Bloc : (J6-E) Usages pédagogiques
L’accélération de l’évolution, particulièrement manifeste dans les technologies de l’information, amène son lot d’inventions et d’usages qui ne sont pas sans bouleverser l’éducation. L’adaptation n’est pas sitôt entamée que nous sommes confrontés à de nouveaux défis. Et ce n’est que le début. Comment voir clair dans cette diversité en mouvance? À en juger par les médias, le débat autour des TIC semble polarisé. Cet atelier veut souligner l’importance du discours critique, dans son sens premier de discernement, comme facteur de compréhension collective des phénomènes émergents, principalement sur le plan pédagogique. Après une présentation de certains éléments de réflexion appuyés par quelques exemples, il est proposé de discuter du sujet avec les participants.
Auteur(s) : GUITÉ, François
Type : principale
Bloc : (J3-B) Conférence principale du Sommet
Imaginez que les élèves utilisent leur iPad pour effectuer des exercices préprogrammés par leur enseignant. Imaginez que les enseignants puissent offrir des exercices différenciés à leurs élèves. Imaginez que tous les résultats se compilent d’eux-mêmes et permettent d’obtenir un portrait du groupe et de chaque élève. C’est cela, la classe numérique. Venez découvrir la solution pour iPad plébiscitée par les directions, les enseignants, les élèves et les parents. Nos manuels et cahiers sont spécialement adaptés pour l’iPad et tirent profit de toutes les forces de vos tablettes numériques.
Auteur(s) : DIDIER, Nathalie; BLANCHET, Jean-Dominic
Type : principale
Bloc : (J3-E) Atelier Grand Duc
La République de Maurice souhaite démocratiser les nouvelles technologies afin de réduire la fracture numérique et de développer les habiletés technocognitives de la population. Dans ce contexte, une institution tertiaire subventionnée par des fonds publics, The University of Mauritius, offre des cours en mode mixte depuis 2001. Toutefois, l’usage pédagogique des TIC demeure un immense défi. L’objectif de cette étude est de répondre à la question suivante : dans un pays en voie de développement, ayant environ dix ans d’expérience en e-learning, y a-t-il une évolution positive de l’utilisation des TIC à l’université, et quels en sont les avantages et freins pour une enseignante-chercheuse et ses étudiants en particulier? Les données de cette recherche empirique ont été recueillies à partir de rapports universitaires de 2002 à 2010, du « Student Feedback questionnaire » sur les modules en ligne de 2004 à 2012, et aussi d’un questionnaire soumis à 80 étudiants, ayant suivi un module en mode mixte. Les résultats permettent de comprendre l’importance du e-learning pour mieux structurer tant l’enseignement que l’apprentissage, faciliter la tâche de l’enseignante à déconstruire les représentations didactiques et sociales des apprenants – se destinant au professorat –, et, aussi, à améliorer leur performance globale.
Auteur(s) : BALLGOBIN, Dehoutee-Vina
Type : orale
Bloc : (J2-R) Dispositifs hybrides
Chaque apprenant de langues envisage sa formation à travers un profil unique formé de ses habiletés, de ses difficultés, de sa personnalité, de sa culture et de ses expériences. Afin de s’adapter aux besoins communicatifs et aux styles d’apprentissage de chacun tout en assurant un cours cohérent et concerté, le professeur a su développer différents stratagèmes d’individualisation de l’enseignement. Qu’en est-il alors en situation d’autoformation, lorsque l’étudiant se retrouve seul devant son écran? L’apprentissage assisté par ordinateur est-il synonyme d’uniformité, ou au contraire, pourrait-il contribuer à recréer pour chaque étudiant les conditions dans lesquelles il apprendra le mieux? Les exercices en ligne d’hier, conçus selon un modèle unique, détonnent désormais avec les promesses de systèmes adaptatifs complexes basés sur l’intelligence artificielle. Entre les deux, la personnalisation des scénarios d’apprentissage en ligne s’impose comme une façon pour le concepteur d’activités asynchrones de transformer une expérience informatique en expérience linguistique signifiante (Chapelle, 2001). Cette communication propose de mettre en lumière les forces, les limites et les perspectives d’avenir de la personnalisation automatisée, mais surtout, de dégager des recommandations quant à la conception d’une autoformation en langues efficace et adaptée.
Auteur(s) : GODIN, Marie-Noëlle
Type : orale
Bloc : (V6-G) Langues secondes
L’utilisation de la tablette en EPS, mais quelle idée? Cette réaction première est souvent observée. Toutefois, pour aider l’élève à développer ses compétences, il a besoin de mobiliser des ressources externes. Par exemple, il lui est utile d’accéder à des démonstrations d’habiletés au moment et à l’endroit voulu, de consulter des explications lui permettant une meilleure compréhension de notions, d’utiliser des outils de captation et d’analyse pour réguler ses actions, etc. C’est là que la tablette devient un réel outil d’apprentissage. Cette communication vise à présenter des ressources en ligne organisées, modifiables et adaptables en fonction de contextes et de besoins variés. On proposera différentes utilisations de celles-ci et l’on expliquera comment elles peuvent favoriser l’apprentissage. Ces différentes utilisations sont évidemment transférables dans d’autres contextes, notamment en salle de classe!
Auteur(s) : BOUTHILLETTE, Joel
Type : orale
Bloc : (V1-B) Conférence principale du Sommet
Créé en 2001, Wikipédia est devenu un site Web incontournable dans la vie de tous les jours et dans le monde de l’éducation. Encore aujourd’hui, plusieurs enseignants portent des préjugés face à cet outil incroyable d’apprentissage et de transmission du savoir. Installé dans une constellation de sites disponibles sous licence libre, Wikipédia peut permettre aux étudiants de développer leur capacité en lecture, en rédaction, en raisonnement et, du bout des doigts, d’apprendre à être de meilleurs citoyens. Dans cet atelier, en compagnie d’un enseignant du niveau collégial passionné par Wikipédia et impliqué dans le domaine des TIC, on démontrera des exemples de réussites dans des projets pédagogiques utilisant Wikipédia en classe à tous les niveaux scolaires et dans un format de questions et réponses, on brisera les mythes qui limitent encore la diffusion de Wikipédia dans le milieu de l’éducation.
Auteur(s) : LETARTE, Antoine
Type : atelier30
Bloc : (J6-M) Atelier pratique - Wikipédia
Les enseignants ont la responsabilité de maintenir à jour leurs compétences disciplinaires et de développer des réponses aux besoins de la population étudiante caractérisée par une diversité croissante. Bien que les enseignants désirent participer à des activités de développement professionnel et que les collèges soient tenus de proposer des possibilités réelles de perfectionnement, il semble que ces activités soient parfois difficiles d’accès, notamment en raison de la charge de travail, des conflits avec l’horaire de travail, des problèmes d’organisation ou du manque de programmes appropriés. Il s’agit d’une opportunité intéressante, sans être une solution unique. Parmi les solutions alternatives, il existe des initiatives non formelles et informelles qui permettent aux enseignants d’assurer leur développement professionnel, entre autres en participant à différents niveaux à des communautés, dont certaines sont en ligne. Ces communautés permettent aux participants de partager leurs ressources et leurs expériences, que ce soit de façon organisée ou non. Dans le cadre d’un projet de recherche subventionné par l’ACPQ, nous nous sommes intéressés au potentiel des activités réalisées à l’aide des outils du Web social pour favoriser le développement professionnel des enseignants au collégial.
Auteur(s) : DESCHENES, Michelle
Type : orale
Bloc : (J2-I) Développement professionnel
Le cours de « Méthodes quantitatives appliquées aux sciences humaines » du niveau collégial est donné dans l’ensemble des cégeps québécois. La quantité de concepts à transmettre à l’intérieur de ce cours est tellement grande qu’il est parfois difficile d’appliquer dans des exemples très concrets les concepts vus en classe. La solution à ce problème pourrait-elle se trouver dans un blogue? Est-il possible d’établir un réel dialogue avec les étudiants et le public en général en abordant les thèmes des méthodes de recherche des sciences humaines? Quel est l’impact d’un blogue sur le raisonnement et la pensée critique des étudiants? On tente de répondre à ces questions par le récit de l’utilisation d’un blogue nommé « Les méthodes quantitatives et la vie » utilisé par un enseignant du niveau collégial.
Auteur(s) : LETARTE, Antoine
Type : orale
Bloc : (V3-G) Collaboration Web 2.0
L’année dernière, deux élèves atteints de myopathie sévère et se déplaçant en fauteuils roulants sont arrivés au collège. Ces élèves étant habituellement dispensés d’éducation physique et sportive (EPS), nous avons utilisé les iPad afin de les intégrer au groupe-classe pendant le cours. Ainsi, ils ont endossé le rôle de « coach » pour leurs camarades en se servant des optiques de la tablette. Ils filmaient et photographiaient leurs camarades pour ensuite analyser leurs prestations en fonction des critères énoncés par l’enseignant (applications Skitch pour l’analyse photo et Ubersense pour l’analyse vidéo). En plus de jouer le rôle de personnes-ressources, ils ont assuré celui d’arbitre au moyen d’une application développée spécifiquement (EPS – Match & Score). Devenus indispensables à leurs camarades et leur enseignant, ils ont été des élèves assidus. Cela leur a donné davantage confiance en eux et a légitimé leur place en cours d’EPS. Progressivement, ils ont participé physiquement aux activités sportives de la classe telles que la sarbacane, la danse et le badminton. Les iPad ont ainsi permis à Corentin et Théo d’intégrer le cours d’EPS dont ils étaient habituellement exclus, puis de leur donner suffisamment confiance en eux pour pratiquer des activités physiques et sportives avec leurs camarades.
Auteur(s) : COLOMBAT, Florian
Type : atelier30
Bloc : (V5-B) Usages pédagogiques
L’atelier est tout particulièrement indiqué pour les enseignants qui commencent un processus d’intégration de l’iPad en salle de classe. Il décrira tout d’abord le modèle SAMR (Ruben Puentedura). Ce modèle illustre les différents niveaux d’utilisation de la technologie. Par la suite, le fonctionnement de 5 ou 6 différentes applications iPad sera présenté. Pour y arriver, je serai accompagnée de 5 ou 6 élèves de ma classe qui en feront la démonstration selon une formule d’« App Speed Dating » où les participants disposeront de 5 minutes pour faire connaissance avec chacune des applications. Ces dernières ont été sélectionnées, car elles permettent la réalisation d’activités destinées à tous les niveaux d’enseignement et à toutes les matières. Elles favorisent l’individualisation de l’enseignement et le recours à la pensée critique. Pour terminer, des exemples d’utilisation de ces applications en classe illustreront la manière dont elles peuvent être exploitées.
Auteur(s) : JEAN, Sonya
Type : atelier60
Bloc : (V5-C) Usages pédagogiques
À l’occasion du premier Colloque scientifique international sur les TIC en éducation en 2012, j’avais présenté une communication intitulée « La baladodiffusion vidéo comme moteur de la classe inversée », où j’y présentais le principe de la classe inversée, ma démarche d’intégration de cette approche à mon activité professionnelle ainsi que quelques résultats préliminaires à la suite d’une première expérimentation. Deux ans plus tard, qu’en est-il? Quels constats peut-on faire? Quels en sont les enjeux actuels et futurs, notamment en contexte francophone? La communication portera sur mes réflexions personnelles, sur des commentaires de mes étudiants à la suite de quatre expérimentations faites depuis l’automne 2011 et sur les nombreux échanges que j’ai eu l’occasion d’avoir avec différents membres du réseau collégial et universitaire. Elle portera aussi sur la pertinence de la classe inversée comme point de départ pour l’enseignement dans une classe d’apprentissage actif. La présentation se conclura par une discussion quant à la nécessité d’établir des liens entre les institutions d’enseignement afin de valoriser la collaboration entre professeurs d’une même discipline, notamment au moyen de communautés de partage.
Auteur(s) : BERNARD, Samuel
Type : orale
Bloc : (J6-K) Symposium 2
Le projet Mathéma-TIC a pour but de développer, par une approche inclusive, des capsules vidéo et autres ressources éducatives ouvertes (REO) pour l’enseignement des mathématiques (capsules vidéo, vidéocaptures d’écran, simulations, exercices, quiz formatifs en ligne, etc.). Ces ressources, sous licence libre CC et éventuellement disponibles dans une communauté de partage pour les professeurs de l’enseignement supérieur, s’adressent plus particulièrement aux professeurs de mathématiques, ainsi qu’aux étudiants et à tout utilisateur intéressé dans la Francophonie. Le projet vise à permettre l’utilisation de l’enseignement modulaire hors classe et l’utilisation de formules d’apprentissage actif en classe, pour favoriser la réussite des étudiants en mathématiques, notamment dans le contexte des classes inversées et des classes d’apprentissage actif. Les nouvelles technologies permettent le développement, avec des moyens de production légers, de matériel éducatif selon les nouvelles approches pédagogiques et technologiques. Avec des ressources de formation et des gabarits, nous visons à augmenter les qualités techniques et pédagogiques des productions réalisées par des enseignants-producteurs. Nous avons ainsi développé un cahier des charges et des prototypes de podcasts vidéo et d’unités d’apprentissage selon une méthodologie d’analyse fonctionnelle, en misant sur des expertises diversifiées. Nous avons aussi traduit quantité d’exercices dans l’environnement WebWorks soutenu par le CCDMD.
Auteur(s) : BERNARD, Samuel; POELLHUBER, Bruno
Type : orale
Bloc : (J2-K) Symposium 2
En Belgique, les éditeurs scolaires ne proposent pas (encore) leurs publications sous forme de livres interactifs. Tout au plus fournissent-ils des versions numérisées de quelques manuels scolaires. Certains enseignants expérimentant les iPad en classe, lassés d’attendre que les premiers investissements soient consentis par les maisons d’édition, ont pris l’initiative de créer des supports de cours enrichis et ont trouvé dans iBooks Author un outil qui pouvait les y aider. Ces productions personnelles n’ont pas l’ambition de rivaliser avec les ténors de l’édition scolaire, mais elles répondent aux besoins d’enseignants soucieux de proposer à leurs élèves, dès aujourd’hui, les manuels et méthodes d’apprentissage qu’ils attendent. Durant cet atelier, nous vous proposons de découvrir le travail de ces enseignants belges « auto-éditeurs ».
Auteur(s) : SORNIN, Christine
Type : orale
Bloc : (V1-C) Conférence principale du Sommet

Page 1 de 3, 25 résultats visibles sur 72 au total, résultats 1 à 25

<< précédent | 1 | 2 | 3 |